Préparer l’après-crise

Published on May 1, 2020   By Pilote groupe-conseil   Categories Issue Management

La situation historique actuelle nous oblige à une remise en question collective. La pandémie de la COVID-19 a imposé son agenda, contraignant chacun d’entre nous à se mettre en mode « gestion de crise », tant sur le plan personnel qu’au sein de nos organisations. Voici une analyse de Martin Geffroy, gestionnaire reconnu qui compte 25 ans d’expérience en politique ainsi qu’en affaires et membre de notre équipe Sherpa.

La crise provoquée par la COVID-19 force la main du monde des affaires et l’oblige à fonctionner à deux vitesses, séparant par le fait même les entreprises en deux groupes distincts :

Dans un tel contexte, l’agitation et l’improvisation sont de très mauvaises conseillères. À titre d’exemple, se dépêcher de consacrer des bénéfices d’années antérieures à la mise en place de programmes de rachats d’actions est une vieille ficelle comptable qui peut certes stimuler la rentabilité à court terme, mais qui risque de se révéler rapidement un palliatif futile face à une crise majeure qui perdure. Or, l’incapacité de redresser la situation en découlant aura pour conséquence une forte dépendance à un soutien public qui, malheureusement, n’est pas pour autant assuré.

En revanche, utiliser des bénéfices pour investir rapidement et massivement dans la transformation numérique de processus administratifs, dans la recherche-développement, dans la formation et le développement de talents ainsi que dans la rétention de main-d’œuvre, s’avère un geste beaucoup plus sensé et fructueux.

Quoi qu’il en soit, la pandémie du coronavirus nous astreint à repenser nos modèles d’affaires, à retourner à nos tables à dessin afin d’y revoir nos planifications stratégiques ou d’en élaborer de véritables, c’est-à-dire qui comprennent des programmes de gestion, certes, mais surtout de sortie crise.

En effet, il faut s’attendre à ce que de fortes pressions soient exercées pour un redémarrage de l’économie sur les chapeaux de roues de sorte que nous retrouvions le statu quo ante, c’est-à-dire une économie dynamique et le plein emploi. Malheureusement, ce ne sera pas aussi simple : la réouverture des portes des entreprises ne sera pas suffisante. De retour dans son bureau, l’entrepreneur n’aura pas le loisir de pousser un soupir de soulagement ni de s’écrier « Enfin! », car il est plus que probable qu’un stress multiforme l’envahisse.

Pour la plupart, voire la quasi-totalité des dirigeants, l’après-COVID-19 s’apparentera au démarrage d’une nouvelle entreprise, un exercice auquel ils devront se plier avec une organisation qui avait sans doute l’habitude de tourner à plein régime, mais qui se retrouvera soudainement avec un plan d’affaires inadapté. Impossible de savoir qui, parmi ses partenaires, fournisseurs et ses clients, aura finalement survécu à la crise qui nous frappe actuellement.

Dans cette perspective, la fin du confinement suscite une foule de questions auxquelles les dirigeants d’entreprises québécoises doivent répondre. La levée progressive du confinement exige en effet une préparation rigoureuse pour passer d’une simple gestion de l’exploitation à une montée en puissance contrôlée. Il faut - et il faudra - inventer des solutions inédites pour assurer la sécurité des employés dans des lieux de travail reconfigurés, pour remanier et optimiser les plans de ventes, pour renforcer les relations clients, etc.

Les réponses à ces questions sont à la portée des dirigeants qui constitueront le plus tôt possible une équipe chargée de la planification stratégique de la transition et disposant des pouvoirs pour ce faire. Celle-ci devra éviter de s’en remettre uniquement aux savoir-faire habituels, et sortir des sentiers battus (out of the box). Dans la plupart des cas, un accompagnement stratégique externe s’avérera indispensable pour dresser rapidement un plan d’action solide afin d’identifier et de gérer les enjeux majeurs et d’assurer la pérennité de votre entreprise.

En plus de porter une attention particulière et soutenue aux relations gouvernementales afin de tirer parti de la multitude de mesures implantées ou à venir, ce plan ne devra surtout pas occulter la possibilité, à court terme, d’une deuxième vague de contagion et de propagation de la COVID-19 et son corollaire : une nouvelle période de confinement obligatoire et de perturbations économiques.

En d’autres mots, tout dirigeant avisé et responsable se doit de préparer la sortie de crise en intégrant, dans son plan d’affaires, un scénario de reprise de la pandémie, la question n’étant pas de savoir si elle se matérialisera, mais d’anticiper rationnellement quand et comment elle se concrétisera.

Cadre reconnu dans le milieu des affaires, Martin Geoffroy compte plus de 25 ans d’expérience en politique et en affaires, dont plus de 15 ans d’expérience en gestion progressive. Une grande partie de sa carrière a été à l’avant-garde du processus d’élaboration des politiques des gouvernements du Québec et du Canada. M. Geoffroy a travaillé comme directeur des communications pour le chef de l’opposition officielle Jean Charest également pour le ministre du Conseil du Trésor et premier ministre du Québec Daniel Johnson et conseiller en communication pour le premier ministre canadien Paul Martin. Il a une compréhension approfondie du développement industriel et possède une grande expérience dans les initiatives d’élaboration de politiques et de stratégies aux niveaux national, régional et local.
Doué pour la planification stratégique, la gestion de crises et le lobbying, Martin accompagne aujourd’hui de hauts dirigeants dans la gestion de leurs grands enjeux d’affaires, autant auprès d’entreprises que du gouvernement. Parmi ses clients satisfaits au fil des ans on peut compter, entres autres, Toyota corp., Sapporo, Sleeman, Unibroue, Airbnb, Axa Canada, GlaxoSmithKline pharmaceutical, Progressive Waste Solutions, GTech, CGI, Nortel, Abilis IT, CSPQ, IGT et autres.

À propos de Sherpa

Sherpa est une équipe ad hoc mise sur pied par Pilote groupe-conseil pour accompagner les entreprises et les aider à traverser cette crise historique et à en sortir plus fortes. Sherpa regroupe des professionnels chevronnés et aguerris en affaires gouvernementales, en affaires publiques, en gestion de crise ainsi qu’en médias sociaux.






Post Comment

PREVIOUSNEXT

SUBSCRIBE TO OUR NEWSLETTER

to receive the best in issue and reputation management news

SUBSCRIBE